Le peuple rieur : hommage à mes amis Innus

Éditeur LUX
Paru le
Papier ISBN: 9782895962373
Numérique - Epub Protection: filigrane ISBN: 9782895967194
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: filigrane ISBN: 9782895969105
Offrir en cadeau numérique
Pas en inventaire. Sur commande : Délai de 4 à 8 semaines

Le livre que vous vous apprêtez à lire raconte la très grande marche d’un tout petit peuple, il refait à la fois le chemin de sa joie et son chemin de croix. Présente aux premières lignes du journal de voyage de Champlain, aujourd’hui aussi familière que mystérieuse, la nation innue vit et survit depuis au moins deux mille ans dans cette partie de l’Amérique du Nord qu’elle a nommée dans sa langue Nitassinan : notre terre. Au fil des chapitres, vous allez accompagner le jeune anthropologue que j’étais au début des années 1970, arrivé à Ekuanitshit (Mingan). Vous le devinez, ces petites histoires sont prétextes à en raconter de plus grandes. Celles d’un peuple résilient, une société traditionnelle de chasseurs nomades qui s’est maintenue pendant des siècles, une société dont les fondements ont été ébranlés et brisés entre 1850 et 1950, alors que le gouvernement orchestrait la sédentarisation des adultes et l’éducation forcée des enfants. Ce récit commence dans la nuit des temps et se poursuit à travers les siècles, jusqu’aux luttes politiques et culturelles d’aujourd’hui. — Serge Bouchard

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Hélène Nadeau, librairie Poirier

    Grand ami du peuple innu depuis le début de ses recherches en 1970, Bouchard livre ici un ouvrage faisant écho aux Récits de Mathieu Mestokosho, chasseur innu (Boréal, 2004). Alternant entre le récit anecdotique et la vulgarisation historique, l’anthropologue offre une plongée intime au cœur d’une nation de laquelle tout Québécois gagne à apprendre, ne serait-ce que par sa résistance à l’américanisation, son respect de la régénération naturelle ou encore de la proximité entre sa langue et sa culture qu’elle nomme respectivement innu-aimun et innu-aitun. Le peuple rieur est un livre rempli de richesses : ce sont plus de vingt-cinq photographies et images, ajoutées à plusieurs témoignages de Champlain, de Cartier et de Le Jeune, qui ornent ces quelque 300 pages.

Mentionné dans ces thématiques

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres